écouter

La radio

   FORUM La1ere » Aimé Césaire »

Du singulier à l'universel...

 

1 utilisateur inconnu

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Du singulier à l'universel...

n°10
Poulou11
Posté le 16-04-2008 à 17:29:16  profil
 

La conception cesairienne de la négritude se donne à lire comme un humanisme. Césaire s'adresse à tous les opprimés, tous les déshérités, tous ceux qui un jour où l'autre ont été victimes d'un processus de deshumanisation. Sa poésie se donne à lire comme une véritable injonction à devenir Homme, à s'engager dans le combat pour l'achèvement de "l'humanisation de l'humanité".
Césaire est et reste un véritable monument, et à ce titre il mérite le Panthéon.

n°14
Luc Lavent​ure
Posté le 16-04-2008 à 18:24:03  profil
 

Césaire est déja dans notre Panthéon a tous.C'est vrai que Claude Ribbe a proposé au Président de la République que Césaire puisse un jour reposer au Panthéon.Il est vrai que celui-ci nous a appris à dépasser tout concept racial, raciste, et d'avoir comme horizon permannent l'humanité dans sa totalité.Il a inventé la mondialisation avant l'heure et se "voyait" homme pogrom, homme juif, indien de Calcuta...

n°34
Poulou11
Posté le 16-04-2008 à 20:30:04  profil
 

ici, à l'ile de la Réunion , tous les antillais envisagent d'organiser un super hommage afin d'amener nos frères cafres , cafres , yab où autres à comprendre l'universalité de ce message.
Il s'agit aussi de courcircuiter ce malentendu (_ou mal lu_) qui veut que Césaire est difficile à lire.
Césaire appartient à notre mémoire collective en ce sens qu'il a été le premier à poser une vision responsable et rationnelle du destin  des opprimés dans le monde moderne

n°41
harkanam
Posté le 17-04-2008 à 21:50:23  profil
 

Césaire est un rebelle révolutionnaire. Oui, son combat fut et demeurera par sa parole écrite d'abord pour le *****. Car il lui permet aujourd'hui sa désaliénation et sa réconciliation avec lui-même.  
"Les colonisés savent désormais qu'ils ont sur les colonialistes un avantage. Ils savent que leurs "maîtres" provisoires mentent. Donc que leurs maîtres sont faibles."
Le combat de Césaire est résolument universel. Mais pas explicitement, comme l'a dit quelqu'un plus haut. Par exemple, en quoi serait-il aussi vital aujourd'hui pour un blanc, citoyen d'un état (néo)colonialiste ?
Sarkosy a encore menti à Dakar ! En dépit d'Aimé Césaire, de tous les autres nègres qui ont su décrire l'aliénation de l'esclavage, de la colonisation et du racisme, il s'est cru autorisé,  en posture de chef d'état, d'expliquer à l'homme noir qui il était .... Avec une argumentation d'une ignorance affligeante, héritée du XIX° siècle !  
Mais en 2008, quel ***** ou quel blanc peut encore croire à de telles balivernes ? Seules les victimes des carences éducatives ou de l' ignorance, dirons nous. Un tel discours est frauduleux aujourd'hui pour toute conscience éduquée, éveillée à l'histoire et aux travaux scientifiques, curieuse de la diversité des cultures. Pire, il est aliénant pour le blanc qui partage sa vie avec une négresse et leur(s) enfant(s) ! Car il voudrait rendre étranger à lui-même ce blanc qui aime sa famille.
Alors, oui, Césaire est universel, car sa poésie et son message politique serviront encore aux blancs, ils ne mesurent pas à quel point, à résister à la colonisation de leur esprit. C'est aussi grâce à ce *****, que les citoyens français devront sommer leurs gouvernants d'apurer les comptes de son histoire inassumée.

n°52
THEOPHILE ​OBAKER
Posté le 18-04-2008 à 21:24:17  profil
 

      Voilà un homme porteur d'universel dans sa rationalité,un homme sans frontière,sans culture éthique à la naissance,qui a bousculé l'ordre etabli par l'autre pour en imposer le sien.Tout un repertoire pour l'humanité humanisée.Tout le monde s'y reconnaissait et aujourd'hui plus qu'hier,l'humanité toute entière se reconnait dans son oeuvre.Quelle humilité profonde pour Cesaire.Autant d'image.

n°77
dimi_g0
Posté le 21-04-2008 à 09:38:36  profil
 

Brisons l'universel et acceptons nos particularismes, sans pour autant nous attacher à nos intérêts, sans briser la République, sans offenser les autres races... Et, renonçons à soi, pour revenir aux causes communes. C'est un problème (s'il en un) auquel il semble avoir trouvé une solution : "C'est en étant soi-même ***** qu'on est universel".

n°152
charmante1
Posté le 07-01-2012 à 11:35:56  profil
 

J'ai trouvé ce forum par hasard... cool je vais aussi partager mes trouvailles.
tarot


Aller à :
   FORUM La1ere » Aimé Césaire »

Du singulier à l'universel...